CFTC Paris | Et toujours la grogne à l’Assemblée
9395
post-template-default,single,single-post,postid-9395,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Et toujours la grogne à l’Assemblée

Et toujours la grogne à l’Assemblée

Pendant que les collaborateurs parlementaires galèrent pour obtenir un statut à peu près décent.

-J’ai fait un rêve, le code du travail voté par les députés s’appliquait au sein de l’Assemblée nationale pour les salariés de droit privé-

La rénovation de l’hôtel de Broglie racheté en 2016 par l’Assemblée nationale passe de 22 millions prévus à 27,7 millions soit une légère augmentation de près de 26%.

Pas sûr que cela calme la grogne des petites mains aux grands horaires du Palais Bourbon.