CFTC Paris | France/Pologne – Je t’aime, moi non plus !
861
post-template-default,single,single-post,postid-861,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

France/Pologne – Je t’aime, moi non plus !

France/Pologne – Je t’aime, moi non plus !

En matière de défense, par exemple, ce sont les Etats-Unis qui raflaient la mise, tandis que nos industries étaient laissées pour compte, d’où un certain froid entre nos deux pays.

 

Enfin, la Pologne s’affirme sans complexe comme une grande nation catholique.

 

Or, à la révolution, la France, fille aimée de l’Eglise, a tué le Père et répudié ses racines.

 

Si le Père a retrouvé sa place, via notre constitution, qui fait du chef de l’Etat un véritable monarque républicain, nous continuons à fuir la réalité de nos origines ; d’où cette incompréhension entre nos deux pays.

 

Quand la Pologne bataille pour que les racines chrétiennes de l’Europe soit inscrite dans les traités de l’Union, la France joue les vierges effarouchée et rétorque : « Cachez ce passé que je ne saurai voir ! Ma laïcité risque de s’en trouver outragée. » Forte incompréhension du côté de Varsovie, pour qui chrétienté rime avec liberté.

 

Ils ont raison nos amis. « La France a un problème », avec la Pologne peut-être, avec ses racines chrétiennes certainement.

 

 

A la semaine prochaine !