CFTC Paris | Gentillesse et entreprise
782
post-template-default,single,single-post,postid-782,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Gentillesse et entreprise

Gentillesse et entreprise

Patatras !

 

La science vient au service du scoutisme. Être gentil, porter attention aux autres, c’est bon pour la santé, nous dit le Docteur Stephan EINHORN, spécialiste suédois de la question.

 

« Quand vous faites une bonne action, vous activez une zone liée au plaisir dans le système mésolimbique du cerveau » nous dit-il « la même que celle qui est activée par les drogues, la bonne nourriture et la sexualité ».

 

La science le démontre :

          celui qui pardonne, ménage ses artères ;

          celui qui fait du bénévolat se préserve de la dépression.

 

A quand la gentillesse remboursée par la sécurité sociale ?

 

D’après l’université de Vancouver, la gentillesse et son corollaire, la générosité, ouvrent les portes du bonheur.

 

A revenus égaux, les personnes qui donnent à des associations seraient plus heureuses que les individus qui dépensent leur argent pour eux-mêmes.

 

Et les chercheurs canadiens d’ajouter : « Dans l’entreprise la gentillesse pourrait être un facteur important de réussite, en nous évitant de prendre nos collègues de front, sans les blesser, mais en apprivoisant nos collègues avec tact ».

 

Alors, amis de Baden-Powell, toujours prêts pour la bonne action quotidienne qui préserve la santé, apaise les tensions et vous rend plus performants. C’est vous les modernes, c’est eux les ringards !

 

Comme quoi, il n’est bien de richesses que d’homme.

 

A la semaine prochaine !