CFTC Paris | La France doit-elle travailler le dimanche
2049
post-template-default,single,single-post,postid-2049,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La France doit-elle travailler le dimanche

La France doit-elle travailler le dimanche

La France doit-elle travailler le dimanche ?

Le travail du dimanche a surgi de nouveau dans le débat public par une porte inattendue. Laurent Fabius, ministre du Tourisme en même temps que des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, a plaidé sur RTL, le 22 avril 2014, pour une extension des ouvertures dominicales dans « les zones très touristiques ».


Le tourisme « est un secteur absolument central en France : il représente 7 % de l’emploi, avec des marges de progression considérables », a-t-il argumenté.


Une analyse partagée par la chambre de commerce et d’industrie d’Île-de-France, qui a calculé qu’une extension du travail dominical créerait jusqu’à 15 000 emplois en Île-de-France et 50 000 en France.L’étude parie notamment sur le fait que les touristes étrangers, de plus en plus adeptes du « shopping », prolongeront leur séjour dans l’Hexagone s’ils ne trouvent pas porte close dans les boutiques le dimanche.


Cette argumentation économique est accueillie avec méfiance par Gérard Bohélay, président de l’Union nationale des petits et moyens commerces.
Ouvrir le dimanche n’est rentable que pour les gros magasins. Si cela se généralise, beaucoup de petits commerces, et donc d’emplois, vont disparaître.


Une position partagée en grande partie par la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC).« L’ouverture en zone touristique aura surtout un impact positif pour les grandes enseignes, soutient l’un de ses responsables, Joseph Thouvenel. Ce qu’elles gagneront en emplois, d’autres le perdront. Avec, en prime, une érosion supplémentaire de la référence collective au dimanche comme un temps où l’on s’arrête de produire et de consommer pour vivre autre chose. »


Lu dans le magazine le Pelerin