CFTC Paris | Les marins-pêcheurs CFTC s’inquiètent pour l’avenir.
10308
post-template-default,single,single-post,postid-10308,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les marins-pêcheurs CFTC s’inquiètent pour l’avenir.

Les marins-pêcheurs CFTC s’inquiètent pour l’avenir.

« Nous serons extrêmement vigilants »

La section locale CFTC a rencontré le député Pierre Henri Dumont pour faire un point sur les dossiers concernant le territoire du calaisis.

Bruno Dachicourt, responsable CFTC pour la pêche a interpellé le député sur l’accord pêche entre le Royaume-Uni et l’Union européenne à la suite du Brexit.

Les pêcheurs du territoire sont en effet inquiets des suites de l’accord qui prévoit une clause de revoyure dans 5 ans. Pierre Henri Dumont a tenu à rassurer son interlocuteur, « Nous avons une position ferme sur cette clause. Nous serons extrêmement vigilants ». Il veut aussi continuer « le combat sur l’interdiction de la pêche électrique » notamment pratiquée aux Pays-Bas.

Robert Martel a questionné le député de l’impact du Brexit sur les questions migratoires. Il y a des effets selon le député notamment du fait de la sortie des accords de Dublin et sur le sujet des mineurs non-accompagnés. Le Royaume-Uni n’accepte plus les mineurs aujourd’hui. Boris Johnson souhaite en effet réduire l’asile dans son pays. Pierre Henri Dumont souhaite le retour du Duty free et notamment à Eurotunnel. Eric Houdayer, responsable de la CFTC-EPR, pour les Hauts de France a enfin porté la discussion sur la question du statut des directeurs d’école.

Le député s’est montré favorable à la loi actuelle et à la création d’un statut du directeur d’école, statut porté par la CFTC-EPR  depuis plusieurs années.