CFTC Paris | Les principales nouveautés de la rentrée scolaire.
1592
post-template-default,single,single-post,postid-1592,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les principales nouveautés de la rentrée scolaire.

Les principales nouveautés de la rentrée scolaire.

Ce mardi 3 septembre, 12 mil­lions d’élèves retrou­ve­ront le che­min de l’école.

Dans le cadre de la refon­da­tion de l’école voici les prin­ci­pales nou­veau­tés qui bou­le­ver­se­ront cette année sco­laire.

 

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

La réforme des rythmes sco­laires dans le pre­mier degré concernera 22 % des écoliers qui reviennent à la semaine de 4,5 jours dès cette année ; pour les autres, ce sera à la ren­trée 2014.

ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES

Cette année, l’aide per­son­na­li­sée en pri­maire est rem­pla­cée par les activités pédagogiques complémentaires (APC). Ce sont des acti­vi­tés qui se dérouleront par petits groupes et permettront, notam­ment, « une aide aux élèves ren­con­trant des dif­fi­cul­tés dans leurs appren­tis­sages, une aide au tra­vail per­son­nel », ou « la mise en œuvre d’une acti­vité pré­vue par le pro­jet d’école ». 36 heures par an seront consa­crées aux APC.

 

CREATION DE POSTES ET NOUVEAUX DISPOSITIFS

Plus de 3 000 postes d’enseignants sup­plé­men­taires sont crées dans le pre­mier degré public. 2/3 sont consa­crés au rem­pla­ce­ment et à l’ouverture de classes, le tiers res­tant sera consa­cré à l’accueil des moins de 3 ans et au Plus de maîtres que de classes. Ce dis­po­si­tif doit per­mettre, grâce à de nou­velles orga­ni­sa­tions péda­go­giques, de « pré­ve­nir la dif­fi­culté sco­laire en pri­maire », « conduire chaque élève à la maî­trise du socle com­mun », et « mieux répondre et remé­dier aux dif­fi­cul­tés ren­con­trées par les élèves », selon la DGESCO (direction générale de l’enseignement scolaire).

Dans l’enseignement secon­daire, 3 800 postes sont égale­ment créés.

CONSEIL ECOLE/COLLEGE

Des conseils école-collège seront  pro­gres­si­ve­ment mis en place durant l’année sco­laire 2013–2014. Chaque conseil « asso­cie un col­lège public et les écoles publiques de son sec­teur de recru­te­ment afin de contri­buer à amé­lio­rer la conti­nuité péda­go­gique et éduca­tive entre l’école et le collège ». Chaque conseil devra se réunir au moins deux fois par an afin de fixer son pro­gramme d’actions pour l’année sco­laire sui­vante ainsi qu’établir un bilan de ses actions réalisées. Les pre­miers pro­grammes entre­ront en vigueur à la ren­trée 2014.

 

NUMERIQUE A L’ECOLE

30 000 élèves de sixième de l’éducation prio­ri­taire pour­ront béné­fi­cier, « sur pro­po­si­tion de leur établis­se­ment et avec l’accord des parents », d’un « ser­vice d’accompagnement inter­ac­tif per­son­na­lisé » en fran­çais, mathé­ma­tiques et anglais, bap­tisé D’col.

Les élèves de pri­maire pour­ront quant à eux pro­fi­ter sur le site des Fondamentaux de films d’animations qui permettent de « com­prendre, de façon ludique, les notions fon­da­men­tales liées à l’apprentissage du fran­çais, des mathé­ma­tiques, des sciences… »