CFTC Paris | « L’homme dépasse infiniment l’homme » Pascal
792
post-template-default,single,single-post,postid-792,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

« L’homme dépasse infiniment l’homme » Pascal

« L’homme dépasse infiniment l’homme » Pascal

« L’homme dépasse infiniment l’homme » disait Pascal. L’homme vaut infiniment plus que ses qualités et ses défauts. Pour l’humaniste chrétien, tout homme a une dimension spirituelle en complément de sa réalité matérielle.

Cette dimension ni quantifiable, ni pesable, ni mesurable est pourtant ESSENTIELLE.

 

C’est elle qui confère à chacun une dignité absolue.

 

Bref, pour la CFTC, la dignité, c’est sacré !

 

Dignité absolue de chaque personne signifie que celle-ci n’est relative ni à son sexe, ni à sa race, ni à sa catégorie sociale, ni à un éventuel handicap, ni à l’intelligence ou l’instruction, ni à l’apparence physique.

 

Oui, nous l’affirmons. Un salarié a la même valeur qu’un chef d’entreprise, et vice-versa.

 

Avant le christianisme, l’honnête citoyen romain pouvait sans l’ombre d’un remord, se réjouir du spectacle d’hommes et de femmes dévorés par les fauves dans l’arène.

 

Chaque fois que les hommes ont transgressé cette valeur sacrée de la personne humaine, notre histoire est devenue barbarie. Ce fut l’immense faute des Robespierre, Lénine et autre Hitler.

 

C’est toute la spécificité de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens, que de prendre position sur les grands dossiers économiques et sociaux en s’inspirant de la doctrine sociale de l’Eglise. Cela peut déplaire ou cela peut plaire, mais ce n’est pas près de changer !

 

 

A la semaine prochaine !