CFTC Paris | Négociation sur le dialogue social
1971
post-template-default,single,single-post,postid-1971,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Négociation sur le dialogue social

Négociation sur le dialogue social

Lu sur BOURSORAMA

Dialogue social : un premier round “d’observation”, les syndicats inquiets pour la suite


Les sujets qui fâchent, comme l’épineuse question des seuils sociaux, ont soigneusement été évités jeudi lors d’un premier round “d’observation” de la négociation sur le dialogue social, mais les syndicats en sont tout de même sortis dubitatifs quant aux intentions du patronat.

“On ne peut pas considérer qu’il y a une négociation sérieuse qui s’engage pour l’instant”, a déclaré Agnès Le Bot (CGT), après deux heures de réunion entre patronat (Medef, CGPME, UPA) et syndicats (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC), au Medef. “Nous n’avons pas l’assurance que le patronat souhaite modifier son approche. Cela crée des inquiétudes pour la suite”, a-t-elle ajouté.

“C’était un round d’observation”, a indiqué Joseph Thouvenel (CFTC). “Sur le fond, nous n’avons pas progressé, tout ce qui fâche n’a pas été abordé”, même si un calendrier a été dégagé en vue d’une réunion conclusive le 11 décembre.


Joseph Thouvenel (CFTC) parle aux journalistes avant une réunion sur le dialogue social, le 9 octobre 2014