CFTC Paris | Nocturnes, travail du dimanche
1619
post-template-default,single,single-post,postid-1619,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Nocturnes, travail du dimanche

Nocturnes, travail du dimanche

Quelques règles de bon sens

 Pour la CFTC Paris :

 –        le bon équilibre de la société passe par le respect de temps où la production et la consommation sont entre parenthèses pour permettre la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle ;

 –        il existe des règles votées par le Parlement, il est normal que les enseignes qui ne les respectent pas soient sanctionnées ;

 –        les salariés et leur famille ne doivent pas être les otages de la conquête des parts de marchés ;

 –        quand des entreprises se sont sciemment mises dans l’illégalité et ont installées des salariés dans cette illégalité, c’est à ces entreprises d’assumer les conséquences de leurs actes. C’est donc à elles de continuer à assurer le même niveau de revenu aux salariés quand elles sont condamnées pour ouverture illégale. En droit et en équité, c’est l’auteur du délit qui doit indemniser les victimes ;

 –        si le principe du repos dominical et des horaires de travail décents doit être clairement défendu, les exceptions de bon sens sont souhaitables. C’est d’ailleurs le cas dans notre pays. Cinémas, théâtres, café restaurants, petits commerces, marchés traditionnels, transports….. la liste est considérable ;

 –        aujourd’hui, ce sont les grandes enseignes et les centres commerciaux qui utilisent leur force de frappe financière et leur capacité de lobbying pour tenter de faire basculer la société dans le « tout consommation ».

 La CFTC Paris demande qu’avant d’accorder toute dérogation, pour une ouverture en nocturne ou le dimanche, soit réalisée une étude d’impact portant notamment sur :

 –    l’emploi ;

–    les conséquences sur la vie des salariés concernés et de leur famille ;

–    les répercussions sur le commerce de proximité ;

–    les répercussions pour l’aménagement du territoire ;

–    la portée de l’ouverture en terme de développement durable (consommation  énergétique et rejets de polluants).

Enfin, la CFTC Paris s’étonne que pour certains, il semble plus important de pouvoir acheter un slip léopard à 1 heure du matin ou le dimanche, que d’avoir un accès rapide à des soins en cas de problème de santé. C’est effectivement un choix de société !

Contact : Joseph Thouvenel – Président CFTC Paris