CFTC Paris | Référendum : « La consultation directe crée l’apparence d’une expression libre » (Bernard Vivier, IST)
6330
post-template-default,single,single-post,postid-6330,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Référendum : « La consultation directe crée l’apparence d’une expression libre » (Bernard Vivier, IST)

Référendum : « La consultation directe crée l’apparence d’une expression libre » (Bernard Vivier, IST)

 » La consultation directe des salariés ne fait pas partie de la culture syndicale », rappelle Bernard Vivier, directeur de l’Institut supérieur du travail, interrogé par NewsTank, sur la consultation des cheminots sur le projet de réforme ferroviaire du Gouvernement.

Cette consultation débutée le 14/05/2018 doit se poursuivre jusqu’au 21/05/2018. Bernard Vivier estime que ce sont les adhérents, parce qu’ils ont  » mûri leur réflexion », qui devraient s’exprimer.

Bernard Vivier s’interroge également sur les conditions de réalisation de cette consultation, organisée par les syndicats. Il rappelle que le référendum de la SNCF, comme celui d’Air France, achevé le 04/05/2018 et qui a conduit au départ du PDG, n’ont pas de valeur juridique.

Lire la suite de l’article