CFTC Paris | SIDACTION : des salariés fichés
954
post-template-default,single,single-post,postid-954,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

SIDACTION : des salariés fichés

SIDACTION : des salariés fichés

L’image du Sidaction écornée

De son côté, François Dupré, directeur général de Sidaction, a voulu minimiser l’affaire : « Comment peut-on croire une chose pareille ! Nous, Sidaction, qui sommes si à cheval sur les questions d’éthique, nous ficherions nos employés ? Ce n’est pas sérieux. Il s’agit de quelques infos mises bout à bout pour y voir plus clair dans la gestion du personnel. J’ajoute que ce document est strictement confidentiel et n’avait pas vocation à être diffusé ».

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a également été saisie par le comité d’hygiène et de sécurité. Elle instruit actuellement la plainte et rendra ses conclusions dans quelques semaines. L’image de l’association est une nouvelle fois écornée. Mercredi dernier, 40 des 61 salariés débrayaient pour protester « contre la surcharge de travail et la pression inhumaine mise par la direction sur des salariés qui sont avant tout des militants ».