CFTC Paris | Travail du dimanche : le Préfet s’acharne sur La Défense !
670
post-template-default,single,single-post,postid-670,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Travail du dimanche : le Préfet s’acharne sur La Défense !

Travail du dimanche : le Préfet s’acharne sur La Défense !

 

Comme un élève laborieux, le Préfet des Hauts de Seine a une nouvelle fois pris un arrêté autorisant l’ouverture des commerces le dimanche à la Défense.

 

Sur la forme :

La CFTC PARIS espère que le Préfet a cette fois ci pris le temps de lire et comprendre la loi afin d’en respecter les obligations. Ce qui lui évitera de voir son arrêté une nouvelle fois invalidé par la juridiction administrative.

 

La CFTC s’étonne de l’acharnement du représentant de l’Etat. Son principal argument – le nombre important de visiteurs se rendant le dimanche à la Grande Arche – n’ayant plus aucune efficience puisque la Grande Arche est fermée sine die pour raisons de sécurité.

 

Sur le fond :

La CFTC rappelle qu’elle est toujours en attente d’une étude d’impact portant notamment sur les conséquences pour la vie familiale et personnelle des salariés, l’emploi, le commerce de proximité, le développement durable.

 

La CFTC PARIS constate que dans cette merveilleuse zone touristique de béton, de bruit et de pollution, les salariés n’ont la garantie ni du paiement double, ni du volontariat, et ce malgré les promesses des plus hautes autorités de l’Etat.

 

Pour la CFTC le repos dominical marque un véritable choix de société entre les partisans d’un temps dans la semaine où la production et la consommation sont entre parenthèses pour favoriser la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle. Et ceux pour qui le profit de quelques uns doit être la règle à laquelle tous se plient.

 

 

Paris, le 03 septembre 2010.

 

Contact :      Joseph THOUVENEL

                        Président