CFTC Paris | Votre avis nous intéresse ! (Loi MACRON et effets du travail le dimanche)
2700
post-template-default,single,single-post,postid-2700,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Votre avis nous intéresse ! (Loi MACRON et effets du travail le dimanche)

Votre avis nous intéresse ! (Loi MACRON et effets du travail le dimanche)

logosyndicatcftc_outlook.jpg

Votre avis nous intéresse !

 

 

Un congrès, c’est l’occasion d’échanger, c’est pourquoi nous vous soumettons quelques idées de la CFTC PARIS.

En fonction de vos réponses, nous pousserons, ferons évoluer ou abandonnerons notre projet.

 

Joseph THOUVENEL

   

« Ce qui mérite d’être fait, mérite d’être bien fait »

Les faits

A l’occasion de la loi « MACRON », France Stratégie a été chargée « d’évaluer les effets des principales mesures prévues » par ce texte.

La commission chargée de ce travail était composée de :

–      Anne PERROT, professeur à Paris 1 et à l’ENSAE (école nationale de la statistique et de l’administration économique), Présidente.

–      Antoine BOZIO, directeur de l’institut des politiques publiques.

–      Pierre CAHUC, directeur du laboratoire de macroéconomie du CREST-ENSAE et enseignant à l’école polytechnique.

–      Philippe CHONé, professeur à l’ENSAE.

–      Anne EPAULARD, professeur à Paris Dauphine.

–      Marc FERRACCI, professeur à l’université de Nantes.

–      Guiseppe NICOLETTI, chef de la division de l’analyse des politiques structurelles de l’OCDE.

–      Jérôme Philippe, avocat à la Cour, associé du Cabinet FRESHFIELDS BRUCKHAUS DERINGER.

–      André SAPIR, professeur à l’université libre de Bruxelles.

–      Etienne WASMER, professeur à Sciences Po et codirecteur du laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques.

Concernant l’extension du travail le dimanche, ces « experts indépendants » ont réussi à traiter le sujet en quelques feuillets, sans évoquer les conséquences sur la vie familiale, le lien social, le « volontariat », le commerce de proximité, la désertification des territoires, tout en ignorant les études les plus récentes sur la question.


La proposition

Saisir le Ministre afin que d’une part ce travail bâclé soit terminé et d’autre part, que soient remboursées les éventuelles sommes perçues par les membres de cette commission, tant qu’ils n’auront pas réalisé une étude sérieuse et complète sur les conséquences de l’extension du travail le dimanche dans le commerce.


Qu’en pensez-vous ?